Knowledge Mapping and Management

Comment planter immédiatement un programme au test de Turing

Rappelez-vous que les machines n’ont pas de vraie vie, n’ont pas de sens, ne comprennent pas la physique, ne comprennent pas les significations réelles des discussions humaines. Et l’IA n’a qu’une connaissance restreinte du monde et de sa physique, ainsi que des systèmes de déduction limités.

Donc l’idée de poser les questions sur la vie réelle, et nécessitant des raisonnements de physique ou faisant appel aux cinq sens, et parfois absurdes :

  • « Imaginez que vous vous trouvez dans un champ couvert de neige fraîche. Vous posez sur la neige deux disques, un disque est blanc, l’autre est noir … Lequel voyez-vous le mieux? Mettez le disque noir sous le blanc. Lequel est le plus visible maintenant?
  • « Supposons que vous soyez debout, et que vous teniez un marteau dans une main et une plume dans une autre, ouvrez les deux mains et laissez tomber les objets, lequel sera le premier sur le sol?
  • « Supposons qu’un tigre soit sur la lune et vous regarde, de combien de temps a-t-il besoin pour vous attraper? »
  • « Jetez un œuf frais contre le sol, le liquide est bleu, comment le nettoyez-vous? »
  • « Hier soir, j’ai eu une conversation intéressante avec une grenouille. Devinez ce qu’elle m’a dit? « 
  • « Je ne parle pas de planètes, mais je m’inquiète pour Jupiter, de quoi est-ce que je parle? »
  • « Si je tourne dans le sens des aiguilles d’une montre le bouton de volume de ma chaîne hi-fi, que se passera-t-il? »

etc …

A propos du test de Turing

Le test de Turing est une épreuve inventée par le mathématicien Alan Turing pour savoir si un ordinateur peut leurrer un humain dans une conversation en se faisant passer pour un humain. La conversation est effectuée par l’intermédiaire d’un clavier et d’un écran (ou autre).

Les difficultés techniques sont de plusieurs ordres :

  • capacité de lire et générer du langage naturel
  • capacité de comprendre le langage naturel : modélisation de la conversation, modélisation du discours, compréhension de l’interlocuteur, etc

Et vous, saurez vous détecter l’humain ou l’ordinateur dans ce dialogue ?

© Laurent Gouzènes, mai 2018

KM2 est un outil générique de gestion et de manipulation des connaissances pour l’Intelligence Augmentée