Knowledge Mapping and Management

Cartographie des controverses

Démêler grâce à un schéma un sujet embrouillé par des questions complexes et imbriquées d’expertises techniques, juridiques, morales, économiques et sociales, politiques, tel est l’objet de la cartographie des controverses.

Initialisées par Bruno Latour (cf http://fr.wikipedia.org/wiki/Bruno_Latour), ces présentations visuelles de sujets complexes permettent une compréhension beaucoup plus simple des acteurs, enjeux, éléments, etc. Issues d’une réflexion profonde sur la pensée, et les modes d’apprentissage de la pensée critique et scientifique, cette technique d’analyse et de présentation est aujourd’hui largement enseignée dans le monde, et entre autres à Sciences Po en France.

Exemple : le projet de la Tour Triangle a mobilisé des acteurs parisiens très variés, et cristallisé des positions antagonistes autour de la notion de développement urbain. Un schéma de cartographie permet de représenter en une fois les acteurs, leurs motivations et valeurs, leurs liens et proximités.

Macospole

De nombreuses histoires, détails et commentaires se rajoutent à cette carte, mais la structuration présentée est incontournable, et peut aussi servir d’outil de dialogue. Par exemple ici, l’opposition des riverains s’exprime principalement sur les risques de perte de qualité de vie, face aux bénéfices attendus par la majorité des politiques sur l’emploi et la dynamique économique. Les deux projets sont-ils conciliables ?

Beaucoup de projets peuvent bénéficier de ces visualisations, que ce soit sur des grands sujets (nucléaire, développement durable, …) comme sur des projets locaux ( barrage de Sivens, ferme des 1000 vaches, …).

Il reste cependant à trouver la bonne formule pour la carte : le schéma suivant, proposé pour analyser le retrait US d’Afghanistan, montre la complexité, mais n’apporte pas d’aide réelle pour identifier des scenarii !

Afghanistan Stability

1 thought on “Cartographie des controverses”

Comments are closed.